Les créateurs

Le Chat loup-phoque est né dans la tête et sous les doigts d'un duo de Brestois, Christian Guyonvarc'h et Tamàs Turzo.

Passionné dès le plus jeune âge par les arts graphiques, ancien élève de l'Ecole européenne supérieure d'art de Bretagne (EESAB), Tamàs Turzo évolue dans différents domaines des arts graphiques: dessin, peinture, sculpture. S'exprimant dans des registres très variés, le monde marin et les animaux imaginaires font partie de ses sources d'inspiration qui l'ont conduit à relever sur les réseaux sociaux le défi de produire un animal fantastique par jour. Il fait partager sa passion à des publics jeunes et adultes dans le cadre d'ateliers de création.

http://tamasturzo.blogspot.fr/

Après des études littéraires et d'histoire, Christian Guyonvarc'h a évolué dans différents milieux professionnels à Bruxelles, en Alsace et en Bretagne. Il a créé une activité de biographe où il s'attache à collecter et à transmettre par l'écrit la mémoire contemporaine des Bretons dans ses différentes expressions individuelles et collectives. Passionné par les artistes surréalistes et les humoristes qui font danser la langue, de Pierre Dac à Pierre Desproges en passant par Boby Lapointe, Raymond Devos ou Gustave Parking, il s'amuse à chercher le sens caché des mots pour nourrir un univers poétique.

www.biographiesdebretagne.bzh

 

NOTRE IDENTITÉ

- Pourquoi le "chat loup phoque" ?

Et pourquoi pas ? ... Ce drôle d'animal est le chef d'orchestre déjanté d'un univers parallèle où le surréalisme se nourrit d'humour et de poésie. Le chat loup phoque vous invite dans une autre dimension où une éléphante funambule juchée sur un monocycle peut croiser un crabe pirate furibard jaillissant de la marmite, où un bandit manchot aux faux airs d'Al Capone doit dire adieu aux plages dorés sur lesquelles "Raie glisse" vient surfer en liberté.

- Mais il est où le chat dans tout ça ?

Il est partout car les chats pitres sont au chat loup phoque ce que les chats loupes sont au chat luthier. Alors, si chat balle et chat teigne sont sur un bateau, qui des deux tombe à l'eau ?

Ce que Le Chat loup-phoque n'est pas :

- une marque qui exploiterait le filon du (mauvais) folklore façon Bécassine... tout en faisant fabriquer ses produits à des milliers de kilomètres de la Bretagne dans des pays où l'on fait travailler des enfants. Vous avez des exemples en tête ? Bon, on se comprend alors...

 

Ce que Le Chat loup-phoque veut être :

- une marque de Bretagne et fière de l'être, de « Brest mêm' que c'est ! »

- une marque universelle, parce que nous avons choisi un langage, humoristique et poétique, qui s'adresse à tout le monde,

- une marque qui veut contribuer à relocaliser l'économie et l'emploi. C'est pourquoi la plupart de nos fournisseurs sont des entreprises de Bretagne et celles qui ne s'y trouvent pas sont des PME françaises,

- une marque qui veut proposer des produits de qualité respectueux de l'environnement. Tous nos vêtements sont en coton biologique (marque Stanley Stella). Parce que nous savons devoir faire mieux encore, nous sommes engagés dans un processus qui nous conduira à proposer des produits en matières naturelles fabriquées en Bretagne ou en France.

 

Nos fournisseurs :

- Les Imprimeurs Textile (Bécherel – Bretagne) : impression des produits textile (t-shirts, sacs cabas, torchons de cuisine, tabliers de cuisine),

- L'île de l'impression (Gouesnou - Bretagne) : sets de table, sous verres, 

- Le P'tit Imprimeur (Guerlesquin - Bretagne) : mugs et décapsuleurs-magnets

- Le Reprographe (Guipavas -  Bretagne) : cartes postales

- Cloître imprimeur (Saint-Thonan - Bretagne) : affiches-posters et autocollants

- TGL tissus Gisèle (Vosges - France) : tabliers et torchons de cuisine avant impression, en coton filé et tissé par l'entreprise elle même.

.